Images gallery mapa turístico Morella
  1. You are at
  2. Inici >
  3. Culture et Patrimoine >
  4. Fêtes et culture
facebook twitter
Images: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Fêtes et culturevolver

SAINT ANTONI, LA SANTANTONADA

Fête médiévale du feu, des démons et des saints,

de la musique et de la vie à la campagne

L’année festive de Morella s’ouvre en janvier avec la Sant Antoni, une fête appartenant au cycle des Santantonades d’Els Ports, un des événements les plus anciens, les plus attractifs et les plus beaux de la Communauté valencienne. Il est possible de faire, à partir de Morella, une route de Santantonades dans les villages environnants : Forcall, Villores, Herbers, Ortells, Castellfort, Olocau, Vilafranca, Cinctorres, La Mata, Sorita, Portell, La Todolella... car sa célébration se prolonge en janvier et février et la fête s’étend sur un week-end entier.

La fête à Morella a lieu le week-end suivant le jour de la Saint-Antoine (17 janvier). C'est le rendez-vous festif par excellence des gens de la campagne, une fête médiévale qui réunit traditions religieuses et païennes. Le vendredi, une monumentale « barraca » (baraque) est construite à côté de l’église archipresbytérale, avec des branches sèches de pin et de chêne vert, soutenue par un axe central formé par un immense tronc d’arbre. La nuit, la vie du saint est représentée devant la porte des apôtres de l’église archipresbytérale. Cet « auto sacramental » raconte de façon amusante les tentations auxquelles dut faire face saint Antoni. Ensuite, une énorme flambée apporte lumière et chaleur à la nuit froide, tandis que les démons cavalent dans un grand vacarme. Enfin, le cortège se promène dans les rues de la ville en accompagnant en musique les paroles des traditionnelles Albades de Morella, avant de s’arrêter à la maison de la confrérie des paysans pour déguster le mets typique de la Sant Antoni, le panoli, arrosé d’eau de vie de la région et de moscatel.

Le lendemain, le samedi, différentes activités liées à la vie à la campagne sont représentées dans les rues de la ville : le labour, la moisson, l’abattage du cochon, l’élaboration de charcuterie. C’est la Llaurà, le Mondongo. Le Contrabando, une parodie des rencontres entre carabiniers et contrebandiers, est également mis en scène.

CARNAVAL

Morella s’emplit d’imagination, de couleur et de joie

C’est une des fêtes les plus amusantes et appréciées de l’année. Le carnaval de Morella est une tradition ancrée dans la vie de la ville fortifiée. Les habitants se déguisaient pour critiquer les faits d’actualité et les autorités. Il avait lieu du dimanche au mardi précédant le début de la période de Carêmes, mais la fête fut suspendue après la Guerre civile. Aujourd’hui, le carnaval est fêté le premier samedi de Carêmes, le week-end suivant la célébration habituelle de cette fête qui marque le calendrier catholique. La fête commence le vendredi dans les établissements de loisir, pubs et discothèques, et le grand défilé a lieu le samedi après-midi dans les rues principales. Le carnaval de Morella est unique car il a lieu un week-end différent ; car il a récupéré un côté critique, sarcastique et très amusant ; de par la quantité de personnes confectionnant des déguisements très imaginatifs ; et parce qu’il a pour marque d’identité une totale liberté d’organisation. Le défilé est ouvert et peut accueillir tout le monde. La nuit, la musique dans la rue prolonge les heures colorées de divertissement. Le même samedi, l’après-midi, a également lieu le carnaval des enfants.

SEMAINE SAINTE

La solennité et le silence des processions

Fidèle à la tradition du calendrier religieux, la célébration commence le dimanche des Rameaux avec la bénédictions des fameux rameaux – à Morella ce sont des branches de romarin – dans le couvent Sant Francesc. De plus, depuis plusieurs années, un groupe de jeunes a encouragé la réalisation de la Rompidade la Hora, suivant les traditions des villages voisins de Teruel. Le vendredi – le vendredi saint – a lieu le Via Crucis, appelé Les Creus, une route qui se déroule dans le château. Les processions de Morella se caractérisent par leur solennité, leur austérité, et par la rigueur du noir des vêtements de la confrérie des Dolores. Lors de la procession du jeudi saint, les nazaréens, curolles, portent dans leurs mains un Mystère, symbole représentant les passages de la Passion de Jésus. Soulignons que cette procession est l’une des rares de la Communauté valencienne à conserver le paso (les images qui défilent pendant la semaine sainte) de tous les mystères de la Passion. Le vendredi saint, la nuit également, a lieu la procession du saint enterrement. 

FÊTES PATRONALES, ROGATIVAS

Célébration du printemps, bénédiction du ciel, de la terre et de la vie

Avec l’arrivée du printemps, Morella se tourne vers le ciel et la terre. C’est le temps de célébration d’un calendrier fourni de fêtes patronales, rotllos et primas. Le premier samedi du mois de mai a lieu la plus fréquentée, la rogativa au sanctuaire de la vierge de Vallivana, pour honorer la patronne de Morella. Des centaines de personnes parcourent à pied les 25 kilomètres qui séparent la ville du sanctuaire, situé près de la route N-232. Le retour, également à pied, se fait le dimanche. La rogativa est une tradition très ancrée qui a lieu chaque année au mois de mai, sauf quand Morella fête le Sexenio. Les années de Sexenio, cette fête patronale revête une impressionnante solennité et se déroule en août. Les habitants de Morella descendent au sanctuaire pour transporter l'image de la vierge de Vallivana jusqu'à Morella et célébrer les fêtes du Sexenio. L’image appartient à la ville jusqu’au mois d’octobre, avant d’être à nouveau transportée au sanctuaire.


En plus de la rogativa, du 25 avril (saint Marc) au 10 juillet (saint Christophe), Morella entame son calendrier de Rotllos i Primes. Quelques personnes – soit les habitants des fermes environnantes des ermitages ou des calvaires chacun leur tour, soit des habitants de Morella ayant fait une « promesa », un vœu – distribuent des rollos aux personnes présentes, élaborés de façon artisanale à partir d’une pâte faite de farine, d’eau de vie et d’épices. Soulignons les décorations particulières de ces rollos, strictement fidèles aux traditions. Le territoire de Morella est parsemé d’ermitages et de calvaires, aussi ces célébrations durent-elles pratiquement chaque week-end de printemps. Ce cycle démarre dans l’ermitage Sant Marc et il faut souligner, entre autres célébrations, Els Apostols de la Llàcua, le 1er mai. C’est un petit hameau médiéval, composé d’un ensemble de fermes, qui comprenait une école et une église. Cette fête rassemble de nombreuses personnes. Ces traditions ont pour point commun la bénédiction des quatre points cardinaux du territoire, un rituel qui bénit le ciel, la terre et la vie.

Con la llegada de la primavera Morella mira el cielo y la tierra. Es tiempo de celebración de un amplio calendario de romerías rotllos y primas. El primer sábado del mes de mayo se celebra la más multitudinaria, la Rogativa al Santuario de la Virgen de Vallivana, para honrar a la patrona de Morella. Centenares de personas recorren a pie los 25 kilómetros que separan la ciudad del santuario, ubicado junto a la carretera N-232. El regreso, también a pie, se realiza el domingo. La Rogativa es una tradición muy arraigada que se celebra todos los años en mayo, excepto cuando Morella celebra el Sexenio. En el año sexenal esta romería cobra una impresionante solemnidad y se celebra en agosto. El pueblo morellano desciende al Santuario para trasladar la imagen de la Virgen de Vallivana hasta Morella y celebrar las Fiestas del Sexenio. La imagen permanece en la ciudad hasta el mes de octubre que vuelve a ser trasladada al Santuario.

Además de la Rogativa, desde el 25 de abril, (San Marcos), y hasta el 10 de julio (San Cristóbal) Morella abre su calendario de Rotllos i Primes. Consiste en que algunas personas, bien por turno rotatorio entre los habitantes de las masías próximas a las ermitas o cruces de término, o bien por "promesas" que realizan los morellanos, reparten rollos a los asistentes, realizados artesanalmente a base de pasta de harina, aguardiente y  especias. Cabe destacar los peculiares adornos de estos rollos, cumpliendo fielmente con las tradiciones. El territorio de Morella está salpicado de ermitas y Cruces de Término, por lo que estas celebraciones es extienden prácticamente todos los fines de semana de primavera. Este ciclo se inicia en la ermita de Sant Marc y cabe destacar, entre otras celebraciones, Els Apostols de la Llàcua, el 1 de mayo. Se trata de un pequeño poblado medieval, integrado por un conjunto de masías, donde existía escuela e Iglesia. Esta fiesta congrega a numerosas personas. El punto en común de estas tradiciones es la bendición de los cuatro puntos cardinales del término, un ritual que bendice el cielo, la tierra y la vida.

LE CORPUS DE MORELLA

Tradition, beauté et solennité depuis le XIVe siècle

La célébration du Corpus Christi de Morella est, avec celle de Valence, la plus ancienne de la Méditerranée. Ses origines remontent à 1358 et elle conserve son contenu fourni en tableaux bibliques. La fête a lieu le dimanche suivant le jeudi de Corpus qui marque le calendrier catholique. La veille, le samedi, a lieu La Degolla, qui met en scène la tuerie des saints innocents. Les enfants participent en grand nombre, vêtus d'un costume singulier blanc et rouge, avec dans la main une épée en bois « tachée » de safran et d’eau. Les enfants parcourent les rues de Morella dans un grand vacarme, accompagnés d’une série de personnages bibliques. Le dimanche de Corpus est particulièrement gai. L’après-midi a lieu la procession générale, à laquelle participent des centaines d’habitants. Ce cortège représente des scènes et de nombreux personnages du nouveau et de l’ancien testament, les prophètes, les évangélistes, l’arche d’alliance, les apôtres, des dizaines d’images de saints, de patrons de corporations, els cirialots, angelets, des enfants habillés en anges qui remplissent les rues de pétales de rose, le tout se terminant par l’image de l’ostensoir sous un dais. Soulignons l’image de l’Aliga (l’aigle), un des symboles les plus emblématiques et ancestraux de la ville, ainsi que le défilé des quatre géants de Morella, parmi les plus vieux de la Communauté valencienne

FESTIVAL INTERNATIONAL DE MUSIQUE D’ORGUE

Les sons célestes de l’église archipresbytérale

Entre la première et la deuxième semaine du mois d’août, Morella organise depuis plus de 25 ans un festival international de musique d’orgue, dont les concerts ont pour point de départ et pour axe, l'orgue monumental de l'église archipresbytérale Santa María la Mayor. Construit par l’organiste originaire de Cretas (Teruel) Francisco Turull, c'est un des instruments les plus importants et imposants de l’école valencienne. Turull commença à construire l’orgue de Morella en 1717 et acheva son ouvrage en 1720. Cette pièce baroque comprend quatre mille voix ou tuyaux et se compose du grand orgue et du positif. En dehors du cadre du festival, on entend également l'orgue pendant les festivités de Morella et à l'occasion de la plupart des célébrations liturgiques dominicales. Le festival de musique fut une initiative de l’organiste argentin Ricardo Miravet (Cordoue, 1930), qui dirigea pendant des années la restauration de l’orgue de Turull. Miravet, ancien organiste titulaire à Saint-Germain à Paris, présente tous les ans à Morella de prestigieux organistes et musiciens de chambre.

SANT ROC

Fêtes estivales, corridas, musique et bonne ambiance

Tous les ans, pendant la moitié du mois d’août, Morella fête la Saint-Roch. C’est la fête de l’été, une fête de rue, de « bous per la vila » (« bœufs en ville »), d’encierros (courses de taureaux dans les rues), de charangas (fanfares), d’orchestres et de nombreuses activités qui réunissent habitants de Morella et visiteurs. De plus, le mois d’août offre chaque semaine différentes possibilités de loisirs. Août culturel, la semaine de la jeunesse, la fête de saint Roch et la semaine du sport et de la santé, généralement organisée à la fin du mois.

LA FOIRE DE MORELLA

Privilège du roi Jacques Ier, c’est aujourd’hui un espace commerçant de bétail et agroalimentaire, ainsi qu’une véritable attraction touristique.

En occupant ces terres au XIIIe s., le roi Jacques 1er d’Aragon appuya avec fermeté le commerce et l’élevage, et prit une décision qui devait marquer pour toujours l’importance de Morella. La ville jouit du privilège octroyé par le monarque le 6 mars 1256 qui autorisait la population à célébrer un marché hebdomadaire et une foire au bétail annuelle. La foire de Morella a lieu le deuxième week-end de septembre. Le bétail a toujours occupé une place très importante dans la vie des habitants de Morella. Les fruits de la terre ont toujours été transformés pour l’industrie par les hommes et les femmes de la campagne à partir des exploitations agricoles à caractère familial. Depuis des siècles, les presque quatre cents masías (anciennes fermes) du territoire de Morella dépendent du cycle annuel agricole : les semailles, la moisson, les fruits, l’élaboration de farine, de pain, de vin.... Elles dépendent également du cycle vital des animaux pour le pâturage, l’abattage, la fabrication de fromage et de conserves, ainsi que pour la laine, un élément qui a enrichi Morella, surtout au XIXe s. et au début du XXe s. grâce à une importante industrie textile.

La foire de Morella est toujours un grand centre commerçant et l’un des rendez-vous les plus importants pour Castellón et les terres voisines d’Aragon et de Catalogne en termes de rencontres, en plus d’être devenue un point d’intérêt touristique. La foire s’étale sur le Paseo de La Alameda avec des centaines d’espaces commerçants des secteurs de l’agriculture et de l’élevage, de l’agroalimentaire et de produits artisanaux

NOËL ET LES ROIS MAGES

Terminer l’année à Morella

Le calendrier de Noël de Morella offre de multiples possibilités, entre les traditions de Noël enracinées dans les familles et les chants de Noël, les villancicos, dans la rue. Mais ces jours sont marqués par la célébration, tous les jours, d’une activité tout public. Des fêtes et des rendez-vous comme Jocambient, la première semaine de janvier, qui consiste en un macro espace de jeux pour les enfants. De plus, la cabalgata, le défilé des rois mages de Morella, est l’une des plus colorées et des plus singulières de la Communauté valencienne. Le mieux est de passer le réveillon du nouvel an à Morella, c’est une expérience inoubliable que de recevoir la nouvelle année dans un gîte rural ou dans n’importe quel hôtel, restaurant ou établissement de loisirs, qui font de cette date un instant magique de divertissement.

Tourist office

Legal conditions

Créditos

arc·estudi
Ajuntament de Morella Patronat Municipal Turisme de Morella asetmyco MORELLA COMUNITAT VALENCIANA UNIÓN EUROPEA the weather